Vous trouverez ici quelques petites choses essentielles à savoir, pour éviter les erreurs de débutant, parfois fatales. Pour plus de renseignement, je vous conseil le site Agorat, rubrique article.

Où choisir son raton ?

Comment choisir son raton ?

Quelle litière choisir ?

La cage ?

Intégration d’un nouveau compagnon ?

separateur


Où choisir son raton ?

Les animaleries sont souvent à éviter. Les employés sont rarement qualifiés et les animaux peu ou mal sociabilisés. Il existe des rateries dans beaucoup de grandes villes et les sites d’annonces (vivastreet, leboncoin, kijiji,…) regorgent de particuliers vendant des bébés rats.

Comment choisir son raton ?

Surtout ne choisissez jamais votre raton uniquement par son aspect, prenez-le dans vos mains, manipulez-le avant de faire votre choix. Ça permet de voir si il est bien sociabilisé, s’il ne mort pas, si le courant passe bien.

En ce qui concerne le sexe du futur petit compagnon, le choix vous est offert. Il faut savoir que les femelles sont souvent plus actives que les mâles et plus petites à leur taille adulte (mais vous pourriez très bien tomber sur un petit rat mâle hyper-actif ^^)

Et pour finir, préférez toujours plusieurs rat à un seul… un raton a besoin de compagnie, ils développent une véritable vie sociale entre eux (dodo en groupe, toilettes communes, jeux,…) et je vous avoue que c’est très plaisant de les regarder vivre et trouver leur rôle au sein de leur groupe.

Quelle litière ?

Pas de copeaux de bois ! La plupart des animaleries les conseillent par manque de connaissance. Cette litière est un vrai danger pour les rats, les fines particules de bois perforent les poumons des ratons ce qui provoque des lésions et donc des maladies chroniques (bronchites, asme,…). J’ai perdu mon premier rat à cause de ça :( il avait à peine 2 ans.

Le chanvre –> garde bien les odeurs et agréable pour les rats.

Le maïs concassé –> garde bien les odeurs mais pas très agréable pour les pattes des rats.

Pour un aperçu de toutes les litières possibles, je vous conseille –> ici <–

La cage ?

Il faut bien faire attention aux dimensions de la cage. Un rat a besoin d’espace ! Le budget « cage » est important si vous voulez que votre compagnon soit heureux. Pour savoir si votre cage est assez grande, voici un petit calcul simple :

choses_calcul

Et pour les feignants de math, rendez-vous –> ici <–

Intégration d’un nouveau compagnon ?

Essayez de respecter la quarantaine de 15 jours minimum pour éviter les transmissions de maladies et pour habituer le rat à son nouvel environnement. A savoir que la quarantaine n’est vraiment efficace que lorsque les cages des rats sont dans des pièces séparées et que les mains sont lavées à chaque manipulation du nouvel arrivant (faire attention au tissus aussi).

Après cette formalité, les présentations peuvent être faites entre le nouvel arrivant et les résidents. Préférez un endroit neutre (en dehors des cages) pour les 1ères rencontres. Surtout ne pas précipiter les choses, il faut leur laisser le temps d’apprendre à se connaitre, à se sentir, à accepter leurs odeurs.

Si tout se passe bien au bout de plusieurs rencontres vous pouvez alors préparer la cage : bien la laver pour qu’il ne reste pas d’odeur (le but étant de recréer un endroit neutre ou chacun pourra y trouver sa place, l’idéal étant même de déplacer les objets de la cage). Les chamailleries sont normales au début, la hiérarchie doit se reformer, n’intervenez pas, ça risquerait de créer des jalousies et d’empirer (bon si ça vire au sang vous avez le droit ! ^^).

Et pour des explications plus poussées… c’est –> ici <–

Partager :